Après un aperçu superficiel avant-hier il nous tardait de mettre la main sur une invitation Ello afin de tester de façon réelle ce nouveau réseau social, encore au stade de BETA, et ainsi juger du bien-fondé de la hype qui l’entoure. Sera-t-il à la hauteur de nos espérances ?
 

Réseau social Ello

Page d’accueil Ello


 

Bienvenue dans le grand nord

 
Une fois l’invitation reçue et l’inscription finalisée nous nous retrouvons, un peu paumés, sur Ello et son design hyper épuré.
Première constat, mais nous étions au courant, Ello est froid. Principalement composé de blanc, le menu est un volet latéral que l’on peut masquer/rendre visible à notre guise et qui permet l’accès à nos deux listes de contacts « friends » et « noise » ainsi qu’aux fonctions d’ajout d’amis, d’envoi d’invitations et aux paramètres du compte. Clairement ce mélange de blanc et quelques touches de noir nous divise: certain le trouve agréable, je le trouve glacial, renforçant le côté « vide » d’un réseau sur lequel on vient d’arriver et où l’on ne connait personne. Un accueil mitigé, donc.
 

Tweetbook c’est cool !

 
Nous remplissons notre profil (pseudo, nom, prénom, une bio, photo de profil et bannière) et nous lançons à l’assaut des fonctionnalités d’Ello. Le système des deux fils d’actualité est vraiment bien pensé et permet dès le début de votre aventure sur le réseau de bien scinder en deux vos contacts, entre Facebook et Twitter, le meilleur des deux mondes en un clic. Les fonctions basiques de tout bon réseau social sont présentes, vous diffusez du texte, des photos ainsi que des GIFs facilement et on interagit avec les autres membres en citant leurs pseudos composés d’un « @ » comme sur Twitter. Au moins nous ne sommes pas perdus!
Les contacts dans le noise s’amassent à vitesse grand V, pas ceux de la catégorie friends, qu’importe, la communauté grandissante d’Ello n’a pas peur de papoter entre inconnus de tout et de rien mais surtout du réseau lui-même. L’ambiance est bonne, détendue, la nouveauté ça a du bon !
 

Un profil sur Ello

Le profil de @Faces


 

Absence de pubs, peace, and love

 
C’était l’argument premier d’Ello: l’absence de publicités et la non collecte de données personnelles à but lucratif. Ça nous avait fait rire, « Ello le chevalier blanc du net », « Le commerce équitable des médias sociaux »… force est de constater que c’est bien agréable. En fait ce n’est qu’au bout d’un petit moment qu’on se rend réellement compte que, eh bien oui, vous n’êtes pas incité à jouer à Candy Farm Saga 9 et aucune réclame pour les dernières air max ne vous perturbe ! Une sensation assez rare s’empare de vous: vous vous sentez libre.
 

Alors ?

 
Eh bien pas mal de points positifs, mais aussi des points négatifs. Mais ceux-ci sont grandement liés au statut bêta du réseau donc pas de panique, les messages privés feront bien leur apparition, les liens YouTube seront bientôt intégrés et les bugs d’affichage disparaîtront.
Non, ce qui saute réellement aux yeux sur Ello ce n’est pas le réseau et ses fonctionnalités propres mais la communauté présente (qui grossit à une vitesse incroyable !). Les gens sont clairement excités par la nouveauté et on vraiment envie de croire en un réseau plus libre, plus simple, sans prise de tête. Il en résulte une bonne ambiance sincère et communicative et on a envie de donner sa chance à Ello.
 
Qui ne tente rien n’a rien.
 

Fil d'actualité Noise

Le fil « noise » et ses bugs d’affichages