On ne parle que de lui depuis quelques semaines, Ello, nouveau réseau social se poste comme l’ « anti-Facebook ». Retour sur cette hype 2.0.
 

La naissance

 
Si le réseau fait parler de lui depuis peu, il a cependant été lancé en mars dernier ! L’idée est simple: un réseau social sans pubs et où les données utilisateurs ne sont pas revendues. « You are not a product » est-il écrit sur la page d’accueil du site, le ton est donné. Alors forcément Ello intrigue. Et puis il attire. D’abord les utilisateurs lassés de devoir céder toutes leurs données personnelles à Facebook, puis ceux lassés de Facebook tout court. Car l’envie de migrer vers un nouveau réseau où tout reste à découvrir est au final tout aussi excitant que l’absence de pub promise.
 

Ça vaut quoi ?

 
Difficile à dire. Difficile à dire car l’inscription à Ello est disponible…sur invitation. Et nous n’en avons pas eu ! Ainsi le réseau annonce recevoir 4 000 demandes d’inscriptions par heure ! Autant vous dire que « patience » est le maître mot ! Néanmoins les principes de fonctionnement sont connus et dans les grandes lignes Ello s’apparente à un mélange de Facebook et Twitter. On parle d’amitiés, mais non réciproque: vous pouvez être ami avec quelqu’un qui n’est pas ami avec vous (comme les follows sur Twitter) cependant ceux-ci sont répartis entre deux listes, les amis proches, restreints en nombre et les autres (appelés « Noise ») reprenant ainsi de l’identité Facebook.
 

Le design

 
D’après les images sorties sur le net, le design d’Ello est (trop ?) simple. Mais cela aura bien le temps d’évoluer dans le temps. Screenshot d'un profil Ello
 
Au final bien malin est celui qui pourra prédire le destin d’Ello. Si une prise en main s’impose pour donner un avis pertinent, les infos que l’on peut glaner ici et là font surtout état d’un principe très simple voir simpliste. L’absence de pub, principal intérêt, est bien entendu un avantage, mais sera-t-il suffisant pour amener succès et longévité au réseau ?
 
Source : Le blog du modérateur.